lundi 24 avril 2017

Galerie de l'écharpe coup d'envoi !






On se dit à chaque instant qu'on est un peu fous d'essayer de monter une exposition en pleine campagne électorale entre les deux tours ... mais au vu des réactions que nous avons eues en ce premier jour, nous avons la confirmation qu'un peu de douceur dans ce monde de brutes ne peut que faire du bien...alors allons-y et faisons du mieux possible ;)

Dimanche nous avons accroché, grandement aidés par Jack Lalo à qui la galerie appartient.


L'accrochage prend forme peu à peu. L’expérience des accrochages des deux premières biennales de l'aquarelle de Toulouse me sert bien.


Notre pari de mêler nos deux types de travail, est en passe d'être une jolie réussite, et plus nous avançons dans l'accrochage , plus la configuration de cette galerie nous semble un excellent choix esthétique. L'alternance entre la brique et les murs blancs permet de mettre en valeur aussi bien la rigueur géométrique des travaux de Fabrice que la richesse chromatique des miens !


Nous apprécions tout particulièrement l'aide précieuse de Jack Lalo qui restera avec nous jusqu'à ce que l'accrochage soit finalisé.



 Nous partageons les deux espaces qui ont chacun leur propre cohérence.





Au final, nous présentons une trentaine de tableaux, et Fabrice a installé deux prototypes de ses étranges sculptures.


Les bleus du lac de Tonlé Sap sont égayés par les tons chauds de la végétation luxuriante des abords de Siem Reap. De son côté, Fabrice joue subtilement des tons rompus.




Lundi : les premiers visiteurs arrivent. Mireille passe chercher comme promis quelques prospectus pour nous aider à promouvoir notre expo. Qu'elle en soit remerciée !


C'est avec une immense émotion que je retrouve mon complice Jean Paul Jacquez qui me fait la surprise et l'honneur de sa visite ! Rien ne pouvait me faire plus plaisir !


Puis des élèves (ou futures élèves ;) ) se présentent et commentent avec enthousiasme notre exposition.






Enfin, cerise sur le gâteau d'anniversaire mon Etienne me gratifie de sa visite et nous savourons le fait d'être réunis. Il y a 28 ans aujourd'hui, c'est une autre création qui m'occupait toute entière ...





Fabrice est déjà reparti dans ses recherches et dessine infatigablement sur son cahier d'écolier !


 Une merveilleuse journée prend fin, entourée d'amis, et de ma famille, cette semaine s'annonce sous les meilleurs hospices !











mercredi 19 avril 2017

Galerie de l'écharpe dernière ligne droite !


A J-5, nous sommes dans les starting-blocks pour préparer une belle expo à la galerie de l'écharpe.

Il nous reste quelques encadrements à finir et pour ça nous pouvons compter sur le professionnalisme de la sympathique Nathalie du magasin Crayons et Images zone du Perget à Colomiers, à qui nous avons confié la réalisation de la plupart de nos cadres.


L'atelier s'est transformé, le temps des vacances scolaires, en chantier d'encadrement.
Nous récupérons tous les cadres possibles des précédentes expos et cela nous demande double travail, car il faut défaire pour refaire.



Fabrice Guisiano , qui sera mon complice durant cette expo d'une semaine est extrêmement exigeant et ses cadres sont montés au millimètre. Quand on connait la précision de ses travaux géométriques, on n'est pas étonné.








Quant à moi, je mets la dernière main, en apposant ma signature au bas des planches de mon carnet de voyages.




Rendez-vous à partir de lundi 24 avril à la galerie de l'écharpe 18 rue Peyrolières à Toulouse.

Nous serons là pour répondre à toutes vos questions et pour vous accompagner dans votre visite, tous les jours de 11h à 19H, et nous ferons un finissage le samedi 29 avril où nous échangerons autour d'un buffet-goûter toute l'après midi.





VENEZ NOMBREUX !!








mercredi 29 mars 2017

Les pots de colle de la Malle aux arts ;)



A la malle aux arts, nous avons une fois de plus repoussé nos limites en travaillant à partir de photocopies de tableaux de maîtres déchirés et assemblés afin de redécouvrir les lois de la  composition. 

Un peu comme des enfants, nous avons par groupe de cinq, dessiné la figure centrale d'un tableau connu et avec des morceaux d'autres, avons tenté de recomposer son environnement.





Cette consigne de base sert de prétexte à la découverte de différents modes de collage : au capaplex, au medium acrylique ou à la colle blanche (à condition qu'elle n'ait pas séché dans le pot)




Chacun(e) met la main à la pâte en fonction de ses compétences ou appétences. 
Jean s'est emparé du crayon ;) sous l’œil bienveillant de ses collègues.









De l'autre côté les filles travaillent autour d'un tableau de Gauguin propice aux développements végétaux et colorés.





En route nous découvrons les intéressantes propriétés imprimantes du capaplex ;)




Les élèves de l'aquarelle arrivent et questionnent les "dessinateurs" sur le mystérieux projet...


La suite à la rentrée qui ne sera pas avant le 15 mai étant donné la longue série de "ponts" que le calendrier va dérouler...

Après les séances de dessin plus classique que nous avons eues depuis le début de l'année, ce travail ludique nous détend, et nous permet d'aborder les techniques de dessin de façon plus décontractée.
La couleur aura la plus grande importance dans ce délicat équilibre qu'il faut toujours rechercher entre les lignes et les formes.
Nous continuerons ce travail aussi bien à l'encre qu'aux crayons ou à l'acrylique, sans oublier les feutres.











lundi 27 mars 2017

Pierres, feuilles, fenêtre, cailloux



Voici plusieurs moments de réalisation d'une aquarelle.
Le sujet : une fenêtre sur le mur en pierres d'une vieille maison.
Tous niveaux.


Ici nous avons travaillé les gammes de vert, du plus clair au plus foncé, autrement dit: du plus lumineux au plus sombre.
Malgré la présence imposante de cette glycine sans fleurs, il ne faut pas négliger le traitement du mur de pierres

Nous avons donc commencé par poser un jus de couleur chaude, à base d'orangé pour figurer la masse des pierres.
Ensuite nous avons monté les verts : du plus jaune au plus bleuté. 
D'abord dans l'humide puis, pour certains détails (les feuilles qui sont en bout de masse) dans le sec.



Voici plusieurs exemples de traitement de la verdure et des pierres.




Des frottages, ainsi que des empreintes faites à l'éponge peuvent donner plus de matière à la pierre.




Variante : il est possible d'ajouter quelques taches de rouge pour jouer sur l'opposition des complémentaires. Il faudra alors, déposer du pigment crémeux de rouge winsor par exemple, dans l'humide, afin de bien l'intégrer à la végétation.


On pourra souligner le bas de la glycine d'une guirlande de verts foncés afin d'accentuer les contrastes. Nous avons fait quelques projections au sol pour faire apparaître quelques cailloux.




Les détails des rideaux pourront être plus ou moins appuyés, je vous conseille l'inclusion d'une couleur chaude dans les nuances d'ombre de la vitre afin de donner de la profondeur à l'intérieur de la maison.


Le rouge peut aussi être ajouté par le biais de quelques pots de géraniums au premier plan.